Se contenir durant la saison des bazars…

TrouvaillesLa saison chaude amène son lot de trouvailles exceptionnelles: les bazars et autres ventes-débarras.

Petit guide du chercheur d’aubaines

Pour bien se préparer à sillonner les rues et à fureter dans les ventes de garage, il faut prévoir un budget bien à l’avance et s’y tenir. Si on cherche un article en particulier, il sera plus simple de respecter le montant alloué.

Décidez d’avance du genre d’article que vous souhaitez trouver, ou au contraire qu’il ne vous faut pas acheter. Par exemple, dites-vous: si je trouve des jouets en bon état, ce sera pour la fête de fiston; des livres et du matériel d’artisanat, ça va, mais je ne dois ramener aucun meuble, et j’ai déjà suffisamment de bijoux. Ce genre de règle tacite vous aidera à limiter vos dépenses et à mieux apprécier vos trouvailles.

Comme il n’y a pas de garantie sur les articles d’occasion, attention! Observez bien les articles pour des défauts ou des bris; cela vous évitera des déceptions. Assurez-vous qu’il ne manque pas de pièces, et que les appareils électriques fonctionnent. Demandez de les brancher pour vérifier. Si vous avez un doute sur l’état ou sur la légalité d’un bien, ne courez pas le risque.

Demandez et vous recevrez!

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, demandez-le. Qui sait? peut-être que la chance vous sourira par le biais d’un passant ou de l’ami du vendeur…

L’été dernier, j’ai mis la main sur une dizaine de jeux de société comme neufs, des livres pour enfants impeccables et plusieurs menus objets, le tout pour 40$ – livré chez moi! Avec un grand sourire, la mise de côté, la livraison ou un échange pourraient être acceptés!

Ayez toujours sur vous au moins un sac réutilisable et de l’argent comptant en petites coupures. Le temps de vous rendre au guichet automatique, vous pourriez perdre l’article convoité. Surtout, négociez! Plusieurs personnes affichent des prix plus élevés parce qu’ils s’attendent à des offres à la baisse.

Quand NE PAS faire les ventes

Évitez les ventes et les bazars si vous êtes un acheteur compulsif, si vous achetez des choses pour les autres, si vous devez vous-même faire une vente chaque année pour vous départir des objets acquis durant l’année, ou si vous détestez fouiller, tout simplement. Si vous aimez les ventes en plein air, mais pas les articles usagés, profitez des ventes-trottoir et des marchés aux puces. L’été est trop court, faites des activités qui vous plaisent!

En prime

Je viens de dénicher deux sites web où sont listés plusieurs marchés aux puces et ventes de garage, classés par date et par quartier. Le premier, pour Montréal, Laval et les environs: Marché aux puces Montréal. Et pour Montréal seulement: Vente de garage Montréal. Sur leur site, le court vidéo hommage aux ventes de garage vous mettra certainement dans l’ambiance.

Bon été! Bonnes économies!

About these ads

À propos de Hélène Métivier

Maman à la maison et organisatrice résidentielle.
Cette entrée, publiée dans Sans catégorie, est marquée , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s