Se contenir durant la saison des bazars…

TrouvaillesLa saison chaude amène son lot de trouvailles exceptionnelles: les bazars et autres ventes-débarras.

Petit guide du chercheur d’aubaines

Pour bien se préparer à sillonner les rues et à fureter dans les ventes de garage, il faut prévoir un budget bien à l’avance et s’y tenir. Si on cherche un article en particulier, il sera plus simple de respecter le montant alloué.

Décidez d’avance du genre d’article que vous souhaitez trouver, ou au contraire qu’il ne vous faut pas acheter. Par exemple, dites-vous: si je trouve des jouets en bon état, ce sera pour la fête de fiston; des livres et du matériel d’artisanat, ça va, mais je ne dois ramener aucun meuble, et j’ai déjà suffisamment de bijoux. Ce genre de règle tacite vous aidera à limiter vos dépenses et à mieux apprécier vos trouvailles.

Comme il n’y a pas de garantie sur les articles d’occasion, attention! Observez bien les articles pour des défauts ou des bris; cela vous évitera des déceptions. Assurez-vous qu’il ne manque pas de pièces, et que les appareils électriques fonctionnent. Demandez de les brancher pour vérifier. Si vous avez un doute sur l’état ou sur la légalité d’un bien, ne courez pas le risque.

Demandez et vous recevrez!

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, demandez-le. Qui sait? peut-être que la chance vous sourira par le biais d’un passant ou de l’ami du vendeur…

L’été dernier, j’ai mis la main sur une dizaine de jeux de société comme neufs, des livres pour enfants impeccables et plusieurs menus objets, le tout pour 40$ – livré chez moi! Avec un grand sourire, la mise de côté, la livraison ou un échange pourraient être acceptés!

Ayez toujours sur vous au moins un sac réutilisable et de l’argent comptant en petites coupures. Le temps de vous rendre au guichet automatique, vous pourriez perdre l’article convoité. Surtout, négociez! Plusieurs personnes affichent des prix plus élevés parce qu’ils s’attendent à des offres à la baisse.

Quand NE PAS faire les ventes

Évitez les ventes et les bazars si vous êtes un acheteur compulsif, si vous achetez des choses pour les autres, si vous devez vous-même faire une vente chaque année pour vous départir des objets acquis durant l’année, ou si vous détestez fouiller, tout simplement. Si vous aimez les ventes en plein air, mais pas les articles usagés, profitez des ventes-trottoir et des marchés aux puces. L’été est trop court, faites des activités qui vous plaisent!

En prime

Je viens de dénicher deux sites web où sont listés plusieurs marchés aux puces et ventes de garage, classés par date et par quartier. Le premier, pour Montréal, Laval et les environs: Marché aux puces Montréal. Et pour Montréal seulement: Vente de garage Montréal. Sur leur site, le court vidéo hommage aux ventes de garage vous mettra certainement dans l’ambiance.

Bon été! Bonnes économies!

Publié dans Sans catégorie | Marqué , , , | Laisser un commentaire

Les inachevés… et la pièce autour

En cette 4e et dernière semaine du Project Simplify de Simple Mom, les participantes pouvaient décider de leur mission. J’avais pour ma part 2 tiroirs qui requéraient mon attention immédiate: les tiroirs d’inachevés. Dans le premier, des livres aux pages déchirées, des jeux aux piles à plat, des jouets à recoller, des pièces non identifiées, etc. Dans le second, des vêtements à réparer. Ayant deux jeunes brise-fer à la maison, ces tiroirs se remplissaient à vue d’oeil!

J’allais commencer ce projet, quand j’ai cliqué: dans une semaine, j’aurais 25 invités pour une fête d’enfants pas ordinaire! le tiroir passerait sûrement inaperçu, alors que les étagères tout autour… C’est ainsi que j’ai fait mon choix.

J’ai libéré la moitié de l’espace dans la bibliothèque. Après tout, pourquoi garder des milliers de pages non lues, des livres neufs jamais feuilletés? Les sujets m’intéressent toujours, mais je ne peux lire qu’un seul livre à la fois. Et la bibliothèque municipale est toujours là pour conserver ces livres à ma place. Ces 50 livres en trop me feront un bon montant quand j’irai les vendre sur le Plateau!

Quant à l’armoire à bric-à-brac, elle y est passée aussi. J’aurais aimé la vider plus, mais une réorganisation, c’est un bon début. Si dans 6 mois je n’ai rien utilisé pour bricoler, je ferai un tri plus drastique.

J’aime beaucoup les boîtes, c’est pourquoi la partie visible de l’unité murale accueille maintenant les boîtes de souvenirs et de photos. Et pour continuer à tenir bien serrés les cordons de la bourse, rien de plus facilitant que de regrouper cahier, calculatrice, reçus et chèques, bien en vue.

Après avoir fait ce tour de bureau, il m’est resté du temps pour vider les tiroirs d’affaires brisées et les réparer, ou surtout les achever! Je vous épargne les photos après, puisque les tiroirs sont vides! et pas question que ça se remplisse de nouveau. Tout sera traité à mesure, désormais.

Un vent de renouveau souffle dans le bureau.

Prochaine étape: le contenu de l’ordinateur. Des heures de plaisir à écouter mes chansons favorites!

Publié dans La maison, Projets communs | Marqué , | Laisser un commentaire

Moi je grandis, eux n’grandissent pas, non, non…

Le printemps arrive! le changement de saison requiert la rotation des vêtements, inévitablement. Pour ceux des enfants, un coefficient de difficulté s’ajoute: la taille change! Si vous avez un garçon et une fille, alors là c’est vraiment complexe. À moins d’être bien organisé, et c’est ici que je peux vous aider.

À la mode de chez nous…

Tout d’abord, j’ai deux garçons et ma famille est complète. Le niveau de difficulté n’est donc pas trop élevé. Nous avons installé la commode dans la garde-robe. Au-dessus, il y a une pôle, puis deux tablettes. Chaque enfant a son côté de garde-robe, donc une pôle pour les chemises, habits, manteaux en surplus, et trois tiroirs: un pour les chandails, un pour les pantalons, un pour les pyjamas. Les sous-vêtements sont dans un bac sur le dessus.

Au milieu de la pôle, j’ai accroché un support à tablettes en tissu dans lequel je range leur literie. Les tablettes servent à la rotation des vêtements. Comme la garde-robe est toujours fermée, je me suis permise d’utiliser des boîtes de couches. Elles ont exactement la bonne profondeur, ce qui me permet de maximiser l’espace.

Les boîtes sont identifiées au marqueur par les informations suivantes: âge ou grandeur, saison. Ajoutez le sexe si vous avez des garçons et des filles. Je laisse un marqueur à portée de main (ma main et non celle des enfants) pour pouvoir facilement ajuster le contenu.

Lors des changements de saison (il y en a deux chez nous; l’été et l’hiver), on vérifie ce qui est trop abîmé pour être passé au plus petit, ou ce dont on veut se défaire. Ce qui ne fait plus au cadet peut être mis dans un sac qu’on donnera à un organisme de charité. Ce qui est encore bon est mis dans une boîte, qu’on identifiera par exemple: 24 mois-2T – Hiver.

On prend ensuite la boîte identifiée 2T-3T – Été, et on vérifie si le contenu peut être porté. En se prenant d’avance pour faire la rotation, on peut constater s’il manque des morceaux. Par exemple, on peut s’apercevoir que le plus vieux n’a que deux pyjamas pour la nouvelle saison, ce qui permet de faire les achats nécessaires avant d’en avoir besoin.

N’hésitez pas à faire une boîte à part pour les manteaux, et une pour les chaussures. Et mesurez les pieds des enfants régulièrement. Ils grandissent tellement plus vite qu’on le pense!

J’ai fait la rotation hiver-été aujourd’hui. Voici la photo prise avant:

Garde-robe enfants - Avant

Voici la garde-robe avant la rotation hiver-été. Des vêtements ont été mis sur la tablette en attendant d'être placés dans les boîtes.

puis le résultat:

Garde-robe enfants - Après

Voici le résultat. Bien sûr, le plus gros du travail ne paraît pas, puisqu'il est bien plié dans les tiroirs. Le bac vert à droite contient le surplus, parce qu'on est encore en hiver... Dans les paniers bleus à droite, j'ai mis les chapeaux d'été et les maillots de bain. Comme je fais aussi la rotation des jouets, j'ai récupéré un bac pour mettre les couches.

Oui, mais…

Cette méthode compte plusieurs avantages; on ne perd plus de morceaux, on utilise les vêtements qu’on a achetés (ou reçus d’un cousin), on peut planifier les achats à faire, mais surtout on garde le contrôle sur la quantité. Si vous n’arrivez pas à exécuter ce plan, c’est que vous avez trop de vêtements. Vous vous apercevrez sans doute que vous faites porter à vos enfants (ou ils choisissent eux-mêmes) les mêmes vêtements, ceux qui leur vont le mieux, ou ceux qui s’apparient bien.

Faites le tri régulièrement, soyez impitoyable et donnez-en! Par la même occasion, vous vous donnez la chance d’avoir une garde-robe toujours en ordre. Personnellement, je sais que mes enfants n’ont pas besoin de plus de trois tiroirs et une pôle chacun, en tout temps. Si ça déborde, c’est que des vêtements ne seront jamais portés!

Si vos placards sont trop petits, n’hésitez pas à utiliser des bacs roulants ou des housses en tissu à mettre sous les lits. Si les boîtes dérangent votre vision de l’esthétisme, utilisez des bacs transparents, des paniers, ou recouvrez-les, tout simplement. Vous pouvez les identifier avec des étiquettes, du ruban à masquer ou encore une étiqueteuse.

Si votre bébé n’est pas encore au monde et que sa garde-robe est pleine, faites l’inventaire et faites des suggestions à ceux qui voudraient faire un cadeau au nouveau-né. Vous pourriez demander des vêtements plus grands, ou un livre de contes, un disque ou des bavoirs, si c’est ce qui vous manque. Les bébés grandissent à vue d’oeil! Vous aurez très rapidement une boîte «0-6 mois – Été» pour votre prochain bébé!

Si vous avez d’autres idées sur le rangement et la rotation des vêtements d’enfants, faites-le moi savoir ici. Et si vous partagez la garde de vos enfants, dites-moi comment vous gérez leurs vêtements, ce sera utile pour plusieurs lecteurs!

Publié dans La maison | Marqué , , , | 2 Commentaires

Qu’est-ce qui se cache dans le garde-manger?

Qu’est-ce qu’on mange, ce soir? ritournelle qui se répète chaque jour, avec à peu près la même réponse: «Euh, ???» Et pourtant, la facture d’épicerie reste la même semaine après semaine. Ce qui me laisse croire qu’il y a sûrement quelque chose de comestible qui se cache dans le garde-manger.

Pour la mission 2 du Project Simplify, et au même moment du Project Organize your Entire Life, j’attaque donc la bouffe. Mon objectif: éliminer les aliments dont la fraîcheur est douteuse, connaître exactement ce que j’ai pour cuisiner et… le cuisiner!

Dans le frigo, un petit nettoyage s’impose; voici donc ma recette maison: Laver l’intérieur avec du jus de citron, du vinaigre ou du bicarbonate de soude et de l’eau. Rincer, puis essuyer avec un chiffon en microfibres. Voilà! Nettoyé, désodorisé et désinfecté.

Quant à l’armoire, ça aurait pu être pire, mais comme les tablettes étaient étiquetées, l’ordre a régné plus longtemps.

À y regarder de plus près, je commence à voir quelques repas se former… Une lasagne, un filet de porc à la dijonnaise, un autre à l’érable, des tacos, une frittata aux légumes, etc. Et pourquoi pas une confiture de fraises maison?

Voilà. C’est fait. J’avais grandement surestimé la propreté du frigo, et sous-estimé certaines dates de péremption… mais c’est réglé, et les fraises se sont même transformées en confiture!

J’ai profité du remue-ménage pour réorganiser quelques armoires. Des électros plus accessibles, ça m’aidera à cuisiner plus (tous les moyens sont bons).

Voici les photos AVANT et APRÈS:

Le processus a été long, mais le résultat est tout à fait savoureux. J’en ai l’eau à la bouche. Qu’est-ce qu’on mange, ce soir?

Project Organize your ENTIRE LifeBouton Simplemom.net

Publié dans La maison | Marqué , , , , , | 2 Commentaires

Project Simplify 1: Souvenirs d’enfance

Cette galerie contient 10 photos.

La première mission du Project Simplify était d’organiser les choses des enfants. Comme le tri des vêtements et des jouets se fait chez moi sur une base continuelle, j’ai choisi de me concentrer sur les innombrables dessins, bricolages et photos … Lire la suite

Galerie | Marqué , , , , | Laisser un commentaire

Simplifiez vos impôts, et gagnez gros!

En mars, ce qui nous fait sourire, c’est l’arrivée du printemps! Mais quand on pense aux impôts, on a plutôt le goût de grimacer…

Rassurez-vous, je connais une manière de simplifier ce processus malgré tout essentiel.

Formulaires d'impôts

Ce qu’il vous faut: 15 minutes, un dossier suspendu ou autre système de rangement), quelques chemises, un crayon.

Tout d’abord, la clé d’une période efficace de déclarations d’impôts est la préparation. Si vos papiers sont éparpillés, commencez par les regrouper dans une chemise. Vous pouvez dès maintenant préparer la période d’impôts 2012 (oui, oui, l’an prochain!).

Pour le cas où vous rangez vos papiers dans un classeur, identifiez un dossier suspendu par le nom «Impôts 2012». La même chose peut être faite dans une pochette accordéon. Ensuite, mettez à l’intérieur des chemises que vous identifierez avec les catégories de papiers que vous recevez habituellement pour vos impôts. Par exemple: allocations, assurances, reçus de transport, dépenses d’entreprise, emploi, ou tout autre nom qui a du sens pour vous (le but étant que vous vous y retrouviez).

Dès lors, à mesure que vous avez un reçu pour déduction, ou que vous recevez un formulaire, vous pouvez le glisser à l’endroit prévu. Non seulement vous aurez sous la main tout ce qu’il vous faut pour remplir vos déclarations, mais il vous sera plus facile de vérifier si vous avez tout reçu le temps venu.

Une fois passée la période des déclarations, transférez vos documents dans une chemise «Impôts 2012» que vous conserverez durant 7 ans. Réutilisez les chemises pour l’année suivante, en changeant seulement l’année sur le dossier suspendu. Plus simple encore: intitulez-le «Impôts – Année en cours» et vous n’auriez rien à changer!

Si la simple idée de voir des chiffres vous donne la nausée, investissez dans les honoraires d’un professionnel de l’impôt. Impressionnez-le en lui apportant votre dossier bien classé! Vous ferez d’une pierre deux coups: vous aurez un retour maximum, et plus de temps pour votre ménage du printemps!

  • De plus en plus de Canadiens remplissent leurs déclarations à l’aide d’un logiciel et les transmettent électroniquement, ce qui assure un traitement plus rapide de votre demande. Vérifiez votre admissibilité aux versions gratuites.
  • Si vous préférez le papier, allez chercher vos guides et vos formulaires assez tôt dans les bureaux de poste et les institutions bancaires, avant qu’il n’en reste plus.
  • Investissez le temps nécessaire pour lire les nouveautés du guide chaque année. Vous pourriez avoir droit à une déduction inattendue!

Rappel: La date limite pour remplir vos déclarations provinciale et fédérale ET pour payer votre solde s’il y a lieu: le 30 avril.

Prenez une grande inspiration printannière, faites vos devoirs rapidement, et vous n’aurez plus à y penser. Avec un peu de chance, vous serez récompensé par un généreux retour en argent!

Publié dans Sans catégorie | Marqué | Laisser un commentaire

Un premier projet de groupe en 2012: créez votre horaire

J’entre dans ma lancée de projets communs, qui coïncide avantageusement avec le ménage du printemps – printemps qui est à nos portes à en juger par l’eau qui ruisselle le long des rues montréalaises.

La première mission de Project Organize your Entire Life (POYEL) était de se créer un grille hebdomadaire des tâches. Une routine qui inclut des périodes de travail, d’entretien, de loisirs.

C’est la base, me direz-vous, pour qui veut avoir une vie qui roule comme sur des roulettes… mais qui d’entre vous a fait l’exercice de mettre son horaire par écrit? Si vous êtes du type très structuré, vous aimerez un horaire fixe. Par exemple, vous faites votre épicerie le mardi matin, lavez vos draps le dimanche, et vous accordez 30 minutes par soir pour répondre à vos courriels.

Si vous aimez la flexibilité et la spontanéité, faites un horaire où vos tâches hebdomadaires peuvent être déplacées, et prévoyez du temps pour l’imprévu, puisqu’il y en a toujours et c’est ce qui rend la vie intéressante!

Tâches ménagères

Du temps pour chaque chose, mais aussi pour soi!

Pensez à planifier les différentes tâches en fonction de votre cycle d’énergie, et du va-et-vient dans la maison. Trouvez des solutions aux obstacles que vous rencontrez. Par exemple, une barrière est essentielle pour empêcher les enfants de courir autour de la table lorsque je cuisine. S’ils sont en âge d’aider, ne les en privez surtout pas!

Priorisez! si vous avez la fâcheuse (et très répandue) habitude de remettre tout à plus tard ou même aux calendes grecques, obligez-vous à accomplir une tâche importante avant de passer à autre chose. Mais n’omettez pas des périodes de détente et de loisirs, et n’attendez pas l’approbation de votre conjoint(e) ou de vos proches, mais récompensez-vous pour vos efforts!

Si vous avez des trucs de planification, des grilles ou des outils qui vous sauvent la vie, n’hésitez pas à les partager ici!

La prochaine mission POYEL sur le site Modern Parents Messy Kids: la cuisine!

Project Organize your ENTIRE Life

Sur Modern Parents Messy Kids

Publié dans La maison, Vie familiale | Marqué | Laisser un commentaire